Voyage au Japon, culture japonaise et aide en français et japonais - Fugujapon
Infos et conseils pratiques pour voyager et vivre au Japon - Fugujapon
Informations sur les transports au Japon: Métro Tokyo, JR line, Toei, etc - Fugujapon
Infos pratiques pour le Japon: Transports, compte bancaire japonais, etc - Fugujapon
Étudier le japonais au Japon ou en France: Méthodes, test du JLPT, etc - Fugujapon
Infos touristiques pour partir et voyager au Japon - Fugujapon
Aide et infos pour votre projet au Japon en français et japonais - Fugujapon
Aide et infos pour votre projet au Japon en français et japonais - Fugujapon
Vidéos Youtube au Japon: Interviews de Japonais, culture nipponne, etc - Fugujapon
Informations concernant notre société à Tokyo - Fugujapon
Message de notre équipe à Tokyo aux utilisateurs du site - Fugujapon
Philosophie de notre équipe franco-japonaise - Fugujapon
Travailler au Japon: Annonces, candidatures, offres d'emploi, etc - Fugujapon
Nous vous donnons la parole ! Profitez-en ! - Fugujapon
Tokyo n'est pas une ville du Japon ! Le saviez-vous ? - Fugujapon
Carte et régions du Japon: Kansai, Hokkaido, Kanto, Okinawa, etc - Fugujapon
Studio Ghibli: un Ghibli Park pour les fans de l'animation japonaise et des parcs d'attractions - Fugujapon





Contactez-nous ! - Fugujapon







LE NOUVEAU PARC STUDIO GHIBLI

Le Ghibli Park est un rêve pour beaucoup d’entre nous qui pourrait bientôt se réaliser. 2020 devrait être une très grande année pour le Japon car, non content d’accueillir les 32èmes jeux olympiques de l’Histoire, un projet de très grande envergure y verra le jour. Ca ne se passera pas à Tokyo cette fois mais dans la région de Nagoya. Les yeux du monde entier seront tournés vers le Japon en 2020 au moment où s’ouvrira le premier parc d’attractions entièrement dédié à l’univers du mondialement célèbre Studio Ghibli.

LA RÉFÉRENCE DE L'ANIMATION JAPONAISE

Si "Le voyage de Chihiro" demeure le plus grand succès du cinéma japonais, avec 23.500.000 entrées en 2001, quatre autres film réalisés par Ghibli sont également dans le top 20. Il s’agit de "Le Château ambulant" en 2004, "Princesse Mononoké" en 1997, "Ponyo sur la falaise" en 2008 et "Le vent se lève" en 2013, respectivement aux 7ème, 8ème, 12ème et 19ème positions. Le récent "Your name" et l’incontournable "La reine des Neiges" sont venus chambouler le classement ces dernières années mais cela montre à quel point l’animation, et surtout celle du Studio Ghibli, est plébiscitée au cinéma par le public japonais. 


Si le studio créé en 1985 par Hayao Miyazaki et Isao Takahata a produit en 30 ans quinze courts métrages d’animation, ce sont les longs métrages qui lui donneront ses lettres de noblesse et un titre de référence dans le domaine. A tel point que Disney, pas indifférent au travail du concurrent japonais (certains animateurs du studio américain admiraient même Miyazaki), n’avait pas hésité à se mêler à son succès et avait obtenu en 1996 l’exclusivité des droits de distribution à l’étranger, hors zone Asie, des films du studio Ghibli. Si l’on exclut de la liste "Nausicaä de la vallée du vent", sorti avant la création du studio, ce sont en tout 22 longs-métrages qui ont été produits, en attendant le prochain ( "Mary et la fleur de la sorcière", annoncé pour cet été au Japon, a bien été produit par des vétérans du studio mais sera présenté par un autre, créé en 2015, Ponoc).


Si Disney a depuis 1983 son parc à thème dans la capitale (avec un second sur la mer ouvert en 2001), on peut s’interroger de l’absence d’un tel lieu de divertissement, mettant en avant les films de Ghibli et leur ambiance unique, dans le pays qui les a vu naître. Il y a certes un musée qui met en lumière les œuvres et chefs-d'œuvres du studio, même s’il n’a de musée que le nom, tant il est original et unique au monde. Rien qui s’apparente toutefois aux grands parcs d’attractions en extérieur. Pourtant, le projet qui vient d’être révélé pourrait bien définir les plans d’un vrai parc à thème sur l’univers de Ghibli valorisant la Nature.

ENFIN UN GHIBLI PARK AU JAPON

C’est le 31 mai que Toshi Suzuki, le producteur du studio Ghibli, et Hideaki Omura, le gouverneur de la préfecture d’Aichi, ont fait une annonce fracassante lors d’une conférence à Nagoya, troisième ville du Japon et distante de 260 km de la capitale. C’est à l’horizon 2020 que le studio Ghibli devrait enfin pouvoir ouvrir son propre parc d’attractions. Le parc, qui est déjà en cours de développement, devrait faire plus de 200 hectares. Pour comparaison, les deux parcs de Disneyland Paris n’en font que 82 en cumulés et le Parc Asterix 18. Il se situera au sein de l’Expo Park qui fut le lieu où se tint en 2005 l’exposition universelle spécialisée dont le thème était "la sagesse de la Nature". Ce détail a son importance pour ce qui va suivre car la Nature sera bien au coeur du projet.


Le studio Ghibli semble donc vouloir créer un grand espace de détente au milieu de ses oeuvres les plus marquantes. La mascotte du studio étant l’irremplaçable Totoro (dont Disney a fait plusieurs fois allusion dans ses films), le parc de Nagoya recrééra pour le plus grand plaisir des petits et des grands l’univers de ce voisin si attachant. Les installations déjà en place dans le parc, telles que commerces, jeux et attractions (une grande-roue) ne seront pas touchées et la réplique de la maison de Satsuki et Mei, les deux jeunes héroïnes du film sorti en 1988, prendra encore plus de sens en devenant le centre (historique) du parc. L’accord prévoit que, pour respecter l’environnement et l’esprit des films, les arbres ne seront pas non plus abattus ni dégradés par les travaux mais qu’ils viendront au contraire s’inscrire directement dans le projet. Plus qu’un parc d’attractions style Disneyland, Universal Studios ou Fuji-Q, le Ghibli Park se présente donc comme un espace protégé dans lequel les visiteurs pourront profiter de la nature environnante en toutes saisons, le tout dans un univers décalé, imaginaire et pourtant si réel, propre aux oeuvres de Ghibli. Loin des cris des visiteurs et du bruit assourdissant des attractions à sensations, calme, sérénité, rêve et évasion seront les maîtres-mots dans ce parc dont le thème sera, comme pour l’Expo 2005, "la sagesse de la Nature".


Le lieu était déjà intéressant pour prendre grand bol d’air dans un espace préservé. La réplique de la maison de "mon voisin Totoro", construite pour l'Expo 2005, rendait l’endroit encore plus attractif. Idéalement situé dans l’axe Osaka / Kyoto - Tokyo et à une heure où la question de l’écologie prend encore plus d’importance, il est à parier que le Ghibli Park deviendra rapidement un incontournable pour les fans d’animation japonaise et autres admirateurs des oeuvres de Miyazaki. Sans compter que les passionnés de Nature devraient immanquablement y trouver leur compte.Avec une ouverture prévue pour le début de l’année, un nouveau film d’animation, "Boro la petite chenille", le dernier sur lequel travaillera Hayao Miyazaki qui sera alors âgé de 80 ans, et les Jeux Olympiques d'été, 2020 sera définitivement une très grande année pour le Japon.





Article par ©Fugujapon.com